Classe de harpe
Village de Finhaut ...perché dans la vallée du Trient

Dimanche 12 Août à 17h

Retour au programme complet

 

 

 

 

Eglise de Finhaut (Suisse)
Choeur d’Hommes – Italie

Coro Azzuro di Strada

de Pieve di Bono (Italie)

 

Le « Coro Azzuro di Strada » est né en 1950, sur la petite place du village de Strada, devant un public ami, enthousiaste. A ce moment-là, aucun de ces hommes, dans la vingtaine, n’aurait parié sur la longévité de cette interprétation, même si joyeuse, en termes musicaux et choraux.

Pourtant, il en a été ainsi jusqu’à nos jours ; depuis, des milliers de personnes ont pu apprécier, dans les Vallées du Trentin, dans les villes italiennes et à l’étranger, son répertoire prestigieux et articulé, construit au fil des années, grâce également à la vertu de l’amitié et de la présence d’une des plus célèbre chorale de chant populaire du monde : le chœur d’homme de la SAT[1] de Trente.

La présence et l’action du Chœur Bleu dans le panorama de la choralité du Trentin ont revêtu des connotations particulières : d’une part, l’engagement visant à promouvoir la culture musicale et chorale en particulier, d’autre part, un travail de stimulation et de sensibilisation au sein des communautés de la Pieve di Bono[2], en ce qui concerne les problématiques culturelle et sociale, largement partagées par ses membres.

 

Durant ses 65 ans d’activité, le Coro Azzuro a participé à plus de 400 manifestations chorales.

On se souvient de la participation aux nombreux congrès de la SAT, des concerts des années 50 pour les travailleurs des « ouvrages » hydroélectriques dans la Vallée de Daone, la participation à huit concours organisés par l’ENAL[3] à Bolzano, les concert donné par le Coro Azzuro pour la RAI[4] et à la demande des Amis de la Musique[5] dans les années 60, les participations aux rassemblements des chansons populaires , aux innombrables sorties dans les villes et villages des « Giudicarie[6] », dans la province de Trente ainsi que de nombreuses localités dans le reste de l’Italie.

 

A partir des années 80 le Coro Azzuro fait un autre bond qualificatif et plutôt significatif.

Avec le concert de Noël 1985, le complexe dirigé par Angelo Armani devient un protagoniste actif de la solidarité face aux urgences de la vie collective, contre l’inconfort et la grande pauvreté du monde d’aujourd’hui.

 Et il conclut l’année avec un extraordinaire programme de manifestations.

Sa contribution fut importante dans le rétablissement des anciens liens tissés avec nos émigrés ; de même, essentielle fut son rôle dans la conception et l’organisation du Festival du Folklore[7].

 

Ce fut donc au début des années 70, déjà que le Coro Azzuro voulut « cueillir » et faire siens le signes des nouvelles « sensibilités » qui émergeaient contre le phénomène séculaire de l’émigration.

En 1973, les premières rencontres avec le Village d’Oberhausen en Bavière ont résulté d’un entrelacs positif d’amitiés « internationales ».

Depuis lors, l’itinéraire de la recherche des correspondances avec notre émigration a tracé les chemins que nous avons empruntés lors de nombreux voyages historiques dans divers pays Européens et même « au-delà de la grande eau », aux Etats Unis. 

En 2017, la chorale a participé à diverses initiatives, dont sa participation à la deuxième édition du Concours Luigi Pigarelli,[8] ainsi qu’au « International Festival Chorus Inside » à Budapest.

Pendant longtemps, la direction de la chorale a été confiée à Basilio Mosca, l’un de ses inspirateurs de la première heure, qui durant plus de trente ans aura consacré l’intelligence et la sensibilité d’un homme de vaste culture, immergé dans la vie quotidienne des gens du pays.

En 1983, Basilio Mosca donne la direction à Angelo Armani. Actuellement le Coro Azzuro est composé de 22 éléments, et étant donné l’origine des choristes, provenant de divers villages voisins, on peut affirmer que cette formation représente l’ensemble de la Valle del Chiese.[9]

 

Depuis 2011, le Chœur Bleu, est dirigé par Cornelio Armani, classe 1959 ; il a chanté en tant que second ténor pendant de nombreuses années, tout en se formant spécifiquement pour sa future fonction, sous la guidance de Basilio Mosca, puis celle de Angelo Armani.

 

Cornelio a une véritable passion pour la musique et le chant d’ensemble ; des connaissances et un bagage culturel qu’il cultive également au sein d’autres groupes, qu’ils soient spontanés ou formels ; comme, par exemple la chorale paroissiale mixte de Sainte Justine. La donnée émergente de son enseignement est la recherche ponctuelle et précise de la technique exécutive qu’il poursuit avec constance et minutie exigeant de sa classe effort et engagement dans l’apprentissage.

 

Depuis 2011, Monsieur Dino Ceschinelli est le Président du Coro Azzuro.

 

(Traduction Paul Carlucci – CH, Confignon, le 26 mars 2018)

[1] NDT : SAT, Société des Alpinistes Tridentins (la plus grande section du Club Alpin Italien)

[2] NDT : Pieve di Bono, fut une des 7 communautés de communes dites des Giudicarie

[3] NDT : ENAL, Ente Nazionale Assistenza Lavoratori (Assistance Nationale aux Travailleurs) Importante institution

[4] NDT : RAI, Radiotelevisione Italiana (La Radio-télévision italienne est le principal groupe audiovisuel public italien)

[5] NDT : Amici della Musica

[6] NDT : Giudicarie, nom utilisé pour définir une zone du Trentin occidental (dans le Tyrol, en allemand « Judikarien »

[7] NDT :Sagra del Folclore di Pieve di Bono, depuis 1976

[8] NDt : compositeur et magistrat (Procureur de la République) italien ; attaché à la SAT de Trente

[9] NDt : vallée qui tire son nom de la rivière « Chiese », qui s’étend dans le Trentin sud-occidental au sein des Giudicarie

 

 

 

 

 

 

Commune de Finhaut Commnune de Trient Commune de Salvan Commune de Vernayaz Commune de Martigny Vallorcine Loterie romande Transports Martigny et Régions SA Vallée du Trient - Vallorcine BDO Suisse | Audit - Fiduciaires - Fiscalité - Conseil - BDO KUHN